Risques et maux liés au métier de boulanger-pâtissier

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Au milieu des farines et des produits de glaçage et de saupoudrage, les boulangers-pâtissiers sont confrontés à des dangers sur leur lieu de travail. Entre les appareils qui brûlent, les ustensiles qui piquent, les objets lourds à soulever, les sols durs, la farine à inhaler et autres risques, les boulangers-pâtissiers n’ont pas la tâche facile. Bien évidemment, il existe des moyens de minimiser les risques, permettant ainsi aux professionnels d’exécuter leur travail en toute sécurité, pour leur bien-être et leur santé.

Les brûlures et les coupures

Les brûlures de four font partie des principaux dangers du métier de boulanger-pâtissier. Les couteaux constituent également une menace, au même titre que les coupe-pâte, les meules et autres outils tranchants. Pour minimiser les brûlures et les coupures, les professionnels s’équipent comme il se doit, en portant notamment des gants de cuisine résistants. Il convient néanmoins de rester vigilant en utilisant des objets tranchants et de conserver les outils dans un endroit approprié.

Tensions et blessures au niveau du dos

Les boulangers-pâtissiers passent beaucoup de temps penchés en avant sur les tables de travail et les plaques de cuisson. Ils se tiennent debout sur des surfaces dures et soulèvent régulièrement des objets lourds, comme des sacs de farine par exemple.
Pour minimiser le risque de blessure au niveau du dos, il convient de se tenir debout et s’étirer au moins une fois par heure, utiliser un tapis antifatigue sous les pieds, porter de bonnes chaussures et des semelles orthopédiques et se pencher en gardant le dos droit pour soulever des objets et des charges. En dehors des heures de travail, des massages et du sport sont extrêmement bénéfiques pour le bien-être et la santé du dos.

Glissades et chutes

Les ateliers de travail des boulangeries peuvent être désordonnés… ce qui impacte nécessairement sur les conditions de travail, notamment lors du déplacement des professionnels. Les glissades et les chutes entraînent des blessures et des absences du travail. Pour minimiser les risques, il est important de nettoyer les sols dès lors qu’un liquide ou toute autre substance y est tombé. L’espace de travail doit être propre et ordonné ; il est préférable de porter des chaussures à semelles antidérapantes.
En outre, les tapis antifatigue peuvent palier au problème de risques de glissades et de chutes. Cliquez ici pour en savoir plus.

Inhalation de poussière de farine

L’exposition constante aux grains de farine est néfaste pour les poumons et peut développer chez un boulanger-pâtissier, une forme d’asthme, une respiration sifflante, une oppression au niveau du thorax, un enrouement, une toux et un essoufflement. La pathologie connue sous le nom d’ « asthme du boulanger » prend souvent plusieurs années à se développer. Il est donc important d’en reconnaître les premiers signes et de consulter un médecin si vous en ressentez les symptômes. Les mesures préventives comprennent le port de masques de protection et le travail dans des endroits bien aérés.

Ergofrance, spécialiste de l’ergonomie et la santé au travail, accompagne de nombreux corps de métiers à trouver des solutions adaptées à leur environnement de travail.
Pour découvrir nos solutions ergonomiques dans le secteur agroalimentaire, cliquez ici.

Nos conseils

Partez à la découverte du blog Ergofrance

ERGOFRANCE EST
À VOTRE ÉCOUTE

Avez-vous des questions ?
Avez-vous besoin d’informations ?
Contactez-nous !

Ergofrance, spécialiste de l’ergonomie et de la santé au travail, est à votre écoute pour répondre à vos questions sur des éléments liés à l’ergonomie de vos postes de travail, le bien-être de vos collaborateurs et pour apporter des solutions innovantes et durables pour maximiser votre productivité.
carrés3

En quoi pouvons-nous vous aider ?