Ergonomie et travail en position debout

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Si la position debout est la plus naturelle chez l’Homme, celle-ci peut causer de nombreuses déconvenues au corps. Varices, douleurs dans les pieds et le bas du dos, raideur dans la nuque ou fatigue musculaire, la liste des inconvénients à travailler debout est longue. Il n’est pas non plus rare de noter un accroissement des risques de troubles musculosquelettiques (TMS) chez les personnes travaillant debout à longueur de journée.
Dans ce contexte, plusieurs questions se posent. Y a-t-il des gestes à mettre en place pour éviter tout problème physique lors du travail en position debout ? Pourquoi les longues périodes de travail debout peuvent-elles poser problème à terme ? Ergofrance vous informe sur les moyens d’allier ergonomie et travail en position debout (ou position debout prolongée).

Pourquoi travailler debout peut-il poser problème ?

Certains postes demandent aux employés de travailler debout tout au long de la journée. Malheureusement, tenir son corps droit va demander un effort musculaire important. En effet, la position debout va naturellement réduire l’afflux sanguin dans les muscles subissant une charge. Ce manque de sang dans les muscles va accroître l’apparition de fatigue musculaire. Cette fatigue, quant à elle, est susceptible de créer des douleurs dans différentes parties de votre corps comme le dos, le cou ou les jambes.
Si votre poste vous demande de vous tenir debout pendant de longs moments, d’autres problèmes pourront vite apparaître comme par exemple une thrombose veineuse. Cette forme d’inflammation peut rapidement s’aggraver, des varices douloureuses peuvent se former et impacter votre quotidien. Enfin, une fragilité des tendons et des ligaments peut également apparaître et évoluer en maladie articulaire.

Heureusement, il existe des moyens simples d’éviter ces désagréments. En adaptant sa position et l’ergonomie de la surface de travail, vous pourrez rapidement contrer les effets négatifs d’un travail stationnaire.

Quelles astuces pour travailler debout sans contrainte ni douleur ?

De nombreuses astuces vont vous permettre d’aménager votre espace de travail pour améliorer votre quotidien.

Utilisez vos coudes comme repères

Pour trouver la hauteur idéale, prenez vos coudes comme point de repère. En fonction de votre profession, les hauteurs de plan de travail ne seront pas forcément les mêmes.
En effet, un travail physique vous demandant d’exercer une force sur une matière par exemple en boulangerie ou en boucherie, demandera un plan de travail situé entre 20 cm et 40 cm en dessous de vos coudes. À cette distance, vous pourrez utiliser le poids de votre corps pour faciliter votre travail sur la matière sans risquer de vous blesser.

Pour une tâche de force plus modérée, la surface de travail devra se situer entre 5 et 10 cm sous la hauteur du coude. Les mouvements seront alors plus fluides et précis.

Enfin, pour un travail de précision, il est conseillé d’utiliser un plan de travail situé à 5 cm au-dessus du coude. Le but ici est de pouvoir profiter de mouvements précis tout en évitant de se recroqueviller sur son travail.

Organisez votre espace de travail

Quelques règles utiles peuvent être suivies pour optimiser l’espace de travail et ainsi diminuer l’inconfort qu’une position debout peut engendrer.

Par exemple :

  • Faire face à l’outil de travail
  • Regrouper les objets les plus utiles de façon à ce qu’ils soient rapidement accessibles
  • Changer de position régulièrement
  • Profiter d’un siège pour s’asseoir de temps en temps et prendre des pauses

En outre, pour soulager les jambes lourdes et rendre le travail en position debout plus supportable, il existe des tapis anti-fatigue spécialement conçus. Une solution facile à mettre en place dans tous les types d’environnements, en milieu sec comme en milieu humide.
Contactez-nous pour découvrir nos tapis anti-fatigue.

Limiter les risques de TMS grâce à quelques astuces simples

Les troubles musculosquelettiques sont le principal problème des salariés actuels, qui plus est, ceux qui travaillent en position debout. Des gestes répétitifs, une mauvaise posture ou encore un rythme de travail soutenu sont les déclencheurs principaux de cette maladie. Pour limiter les risques de TMS, quelques gestes sont à mettre en place :

  • Pensez à changer de position aussi souvent que possible
  • Évitez de tordre votre buste dans tous les sens pour limiter le risque de lumbago
  • Ralentissez votre rythme de travail
  • Faites des pauses régulières
  • Étirez-vous de temps en temps
  • Si vous revenez d’une longue période de congés, prenez votre temps pour reprendre du service. En vous remettant au travail de manière progressive, vous pourrez réhabituer votre corps à la position debout

Optez pour une poste de travail assis-debout

De plus en plus d’entreprises optent pour les postes de travail assis-debout. En effet, un bureau à hauteur variable, mécanique ou manuel, constitue une alternative fiable pour préserver la santé des salariés. Le changement régulier de position stimule la circulation sanguine et diminue le risque de lésions musculosquelettiques.

Nos conseils

Partez à la découverte du blog Ergofrance

ERGOFRANCE EST
À VOTRE ÉCOUTE

Avez-vous des questions ?
Avez-vous besoin d’informations ?
Contactez-nous !

Ergofrance, spécialiste de l’ergonomie et de la santé au travail, est à votre écoute pour répondre à vos questions sur des éléments liés à l’ergonomie de vos postes de travail, le bien-être de vos collaborateurs et pour apporter des solutions innovantes et durables pour maximiser votre productivité.
carrés3

En quoi pouvons-nous vous aider ?