• Du Lundi au Jeudi de 8:00 à 17:00
    Vendredi de 8:00 à 16:00
  • 03 88 20 39 39

Ergofrance

Solutions ergonomiques

Environnements de travail

Services

Blog

loupe

5 idées reçues sur l’ergonomie

cinq idées reçus

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Comme de nombreuses autres professions, le métier d’ergonome évolue au fil du temps, des habitudes et des innovations. Bien loin d’être uniquement un spécialiste qui ne s’intéresse qu’à la hauteur du bureau et des réglages du siège de travail, l’ergonome a un rôle complet et complexe au sein de l’entreprise. Zoom sur les idées reçues sur l’ergonomie.

 

Les seules personnes qui doivent faire appel à l’ergonome sont celles qui ont souffert d’une blessure ou d’un accident

L’une des idées reçues les plus fréquentes concernant l’ergonomie est relative aux principales raisons pour lesquelles les salariés ont intérêt à bénéficier de produits ergonomiques. L’ergonomie n’est pas seulement réservée aux utilisateurs qui ont été blessés ou qui se remettent d’un accident. Elle n’est pas non plus uniquement nécessaire chez les personnes souffrant d’un traumatisme lié à leur activité, comme le syndrome du canal carpien par exemple.

Bénéficier d’une ergonomie adaptée au travail est crucial pour contrecarrer l’apparition de troubles, qu’ils soient musculaires, visuels, auditifs… Selon l’activité exercée et les besoins du corps, il existe une configuration ergonomique pouvant aider les salariés à rester en bonne santé pendant qu’ils travaillent.

 

L’ergonomie n’est importante que pour les personnes qui travaillent assises devant un ordinateur toute la journée

Il est vrai que les hommes et les femmes qui travaillent en position assise plusieurs heures durant chaque jour devant leur ordinateur ont tout intérêt à bénéficier d’un environnement de travail ergonomique. Néanmoins, l’ergonomie ne s’adresse pas uniquement à ceux et celles qui endurent la même position pendant plusieurs heures chaque jour. Le fait de taper, ne serait-ce que 15 minutes par jour dans une mauvaise posture, peut affecter le corps.

Il est important d’avoir accès aux accessoires ergonomiques capables de soulager le corps, quel que soit le temps passé en position assise. Même les salariés qui ne travaillent pas sur ordinateur doivent pouvoir s’asseoir sur une chaise adaptée et bénéficier d’un bureau de travail confortable, quelles que soient les tâches qu’ils effectuent.

 

Il n’est pas possible d’avoir un équipement 100 % adapté à son ergonomie

Cette idée reçue appartient au passé. Aujourd’hui, le nombre d’accessoires et la possibilité de personnaliser les sièges de travail, les bureaux et autres équipements de travail, impliquent qu’il est possible de rapprocher le matériel des besoins de l’utilisateur.

 

L’ergonomie ne concerne que l’équipement de bureau

Il est vrai qu’il existe un grand nombre d’équipements et matériels de bureau ergonomique. Cela ne veut pas pour autant dire que l’ergonomie n’a attrait uniquement qu’à ces éléments ! Bien au contraire. Dans l’industrie, par exemple, l’ergonomie s’invite au sol, sous forme de tapis antifatigue par exemple, permettant de pallier les problèmes du piétinement et des sols durs pour les salariés.

En matière de sécurité dans les usines et les ateliers, l’ergonomie se traduit également par le marquage au sol et autres éléments liés à l’organisation du travail et le bien-être des collaborateurs.

 

L’ergonomie ne concerne que les gestes et postures des individus

Le travail d’un ergonome est de s’intéresser effectivement aux gestes et aux postures des individus. Ce qu’il faut savoir, en réalité, est que les gestes et postures diffèrent d’un individu à l’autre. Ils sont également différents en fonction des activités réalisées.

L’ergonome étudie les positions, les gestes et postures des individus et les conseille au mieux pour que leurs mouvements soient variés et que les pressions et tensions sur les disques intervertébraux, tendons et nerfs soient minimisées le plus possible.

 

L’ergonomie reste une discipline scientifique relativement récente, encore méconnue. Dans les entreprises, elle est prise en compte par les dirigeants et les ressources humaines qui comprennent son impact sur le bien-être, la santé physique et mentale des collaborateurs. Dans tout endroit où l’activité humaine est présente, une démarche ergonomique peut être envisagée.

De nouvelles lectures vous attendent

Travailler dans le froid
Santé au travail

Travailler dans le froid

Travailler dans le froid : que faut-il savoir ? Qu’ils travaillent à l’extérieur ou dans des conditions de travail où le froid est omniprésent, les

L'ergonomie chez vous ?

Remplissez notre formulaire, nos équipes de professionnels vous recontacteront au plus vite.

SPÉCIALISTE DE L’ERGONOMIE ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL